La formation

Master 1             Master 2            Les débouchés            Les témoignages

La filière Droit et Ingénierie Financière comprend un Master 1 et un Master 2. Cette formation s’effectue donc en deux années, sur sélection après l’obtention d’une licence en droit ou en gestion ou d'un diplôme équivalent.

Les objectifs :

  1.        Former des spécialistes de haut niveau en Droit et Finance d’entreprise, capables de maîtriser les problématiques relatives à l’ingénierie juridique et financière dans les dimensions française et internationale
  2.        Sensibiliser à la nécessaire transversalité et à l’interdépendance des différentes disciplines enseignées, ce qui permet d’avoir une vision complète de l’entreprise, dans ses aspects juridiques, fiscaux, comptables et financiers

Les atouts :

  •        Une double qualification en Droit des affaires et Finance d’entreprise, reconnue par les professionnels et les recruteurs
  •        Une véritable professionnalisation : 3 mois de stage (minimum) en Master 1, et 3 à 6 mois de stage en Master 2. Ces stages sont réalisés au sein d’entreprises, de cabinets d’avocats ou d’institutions pour définir un réel projet professionnel, et dans l’optique de former des acteurs immédiatement opérationnels et performants
  •        Un corps professoral d’excellence, composé d’universitaires en Droit et en Gestion du plus haut niveau académique et de praticiens renommés (avocats d’affaires, consultants, directeurs de banques, directeurs juridiques, dirigeants d’entreprises, magistrats, spécialistes en communication juridique et financière…)
  •        Une sélection à l’entrée menant à un encadrement privilégié et optimal, avec une vingtaine d’étudiants par promotion dès le Master 1
  •        Une formation pionnière, innovante et adaptée, débouchant sur une grande diversité de carrières (professions d’avocat, d’auditeur financier, d’expert-comptable, de consultant en finance ou en fiscalité…)
  •        Un réseau de plus de 400 diplômés implantés dans les meilleurs cabinets et entreprises dans le monde entier
  •        Un diplôme à la qualité reconnue, classé depuis plusieurs années parmi les meilleurs programmes français dans la catégorie Droit des affaires et Management par le Cabinet SMBG et ayant un bon positionnement en « Business and Commercial Law » en Europe de l’Ouest par Eduniversal

Master 1 :

L'admission :

Le Master 1 est ouvert aux étudiants titulaires d’une licence en Droit ou en Gestion, ou d’un diplôme équivalent.
L’admissibilité est communiquée par courrier après examen du dossier de candidature, du CV et d’une lettre de motivation. Un entretien oral s’ensuit, déterminant l’admission.

Premier semestre :

Objectif : développement de solides bases théoriques

Analyse financière
26 heures par semestre
(+ 45 heures de travaux dirigés)
Anglais juridique
et financier
15 heures par semestre
Comptabilité générale
45 heures par semestre
Droit de la concurrence
30 heures par semestre
Droit de la propriété intellectuelle
30 heures par semestre
Droit des sûretés
30 heures par semestre
Droit patrimonial de l’entrepreneur
30 heures par semestre
Fiscalité de l’entreprise
30 heures par semestre
(+ 15 heures de travaux dirigés)
Comptabilité générale
45 heures par semestre
Techniques quantitatives
de gestion
(Mathématiques financières)
ou Méthodologie jurdique
26 heures par semestre

Second semestre :

Objectif : renforcement des connaissances en Droit et Finance d’entreprise

Anglais juridique et financier
15 heures par semestre
Contrôle
de gestion
26 heures par semestre
Droit des entreprises
en difficulté
30 heures par semestre (+ 15 heures de travaux dirigés)
Droit patrimonial
de l’entrepreneur
30 heures par semestre
évaluation et ingénierie financière
26 heures par semestre
Financement des entreprises
26 heures par semestre
Fiscalité de de l’entreprise
30 heures par semestre (+ 15 heures de travaux dirigés)
Informatique
21 heures par semestre
Politique financière de l’entreprise
26 heures par semestre

Stage :

Le Master 1 Droit et Ingénierie Financière s’achève par un stage obligatoire de 3 mois minimum, impliquant la rédaction d’un mémoire.

Master 2 :

L'admission :

Le Master 2 est ouvert aux étudiants titulaires d’un Master 1 en droit ou en gestion, ou d’un diplôme équivalent.
L’admission est communiquée par courrier après examen du dossier de candidature, du CV et d’une lettre de motivation.

Programme pédagogique :

Objectif : spécialisation et ouverture

Anglais des affaires
21 heures par semestre
Assurance des risques d’entreprise
23 heures par semestre
Communication juridique et financière
21 heures par semestre
Contrats d’affaires et techniques contractuelles
24 heures par semestre
Droit du commerce international
27 heures par semestre
Droit pénal des affaires
27 heures par semestre
Evaluation des entreprises
30 heures par semestre
Fiscalité internationale
15 heures par semestre
Fiscalité des groupes de sociétés
15 heures par semestre
Gestion financière internationale
27 heures par semestre
Opérations sociétaires : aspects juridiques et financiers
30 heures par semestre
Relations sociales de l’entreprise
27 heures par semestre
Techniques de consolidation
28 heures par semestre

Stage :

Le Master 2 Droit et Ingénierie Financière se termine par un stage obligatoire de 3 à 6 mois impliquant la rédaction d’un mémoire.

Les Débouchés :

La double compétence et la transversalité qui caractérisent le diplôme Droit et Ingénierie Financière permettent aux étudiants d’envisager une grande diversité de carrières.

Les diplômés ont vocation à intégrer :

  • Des cabinets d’avocats spécialisés, par exemple, en droit des affaires, en fiscalité, en fusions-acquisitions et/ou en propriété intellectuelle
  • Des banques
  • Des sociétés d’audit et/ou de conseil
  • Des cabinets d’expertise comptable
  • Des études notariales
  • De grands groupes industriels et/ou commerciaux

Toute entreprise d’une certaine dimension peut être confrontée à des choix financiers complexes et à leur environnement juridique, il est dès lors essentiel de pouvoir recruter un juriste-financier qui saura concilier les options financières avec les stratégies juridiques et fiscales.

Témoignages :

“Les connaissances et compétences que j’ai pu acquérir en M1 et M2 DIF me servent quotidiennement.”

 

Gwen (promotion 2011),
consultant en planification patrimoniale, PwC Luxembourg

“Après ma licence en droit, j’ai voulu m’ouvrir à la finance d’entreprise.
Le Master Droit et Ingénierie Financière me semblait être une des seules formations de France offrant une telle opportunité à des juristes, dès le M1. Par ailleurs, l’ancienneté de cette formation constituait pour moi un gage de qualité. Toutes mes attentes ont été confirmées par la suite, en intégrant le programme.
Aujourd’hui, je suis consultant en planification patrimoniale au sein
du bureau luxembourgeois de PwC, une société d’audit et de conseil.

Concrètement, j’assiste mes clients
– des individus et des familles fortunés, ainsi que des entrepreneurs – dans le cadre de leurs problématiques de structuration patrimoniale.
Je m’intéresse tout particulièrement aux aspects corporate, fiscaux et successoraux, dans un contexte souvent international. Les connaissances et compétences que j’ai pu acquérir en M1 et M2 DIF me servent quotidiennement.”

“La richesse de ma formation m'a permis d'évoluer et d'expérimenter divers secteurs au sein du cabinet”

 

 

Elisabeth (promotion 2004),

conseillère principale en Gouvernance financière, Desjardins (Canada)

“Ancienne étudiante du Master Droit et Ingénierie Financière, j’ai choisi cette formation dans le but d’acquérir cette double compétence fort appréciée des employeurs.
J’ai pu en faire l’expérience en intégrant rapidement après mon diplôme le cabinet d’audit et de conseil Ernst & Young. La richesse de ma formation m’a permis d’évoluer et d’expérimenter divers secteurs au sein du cabinet: certification comptable, fusions acquisitions et conseil.

L’opportunité de poursuivre ma carrière en cabinet à l’étranger s’est ensuite présentée. J’ai ainsi pu mettre en pratique
les cours d’anglais financiers qui m’avaient été dispensés par le Master DIF. J’évolue aujourd’hui au sein du premier groupe financier coopératif du Canada et suis fière de pouvoir représenter ma formation universitaire dans la belle province.”

“Le Master Droit et Ingénierie Financière était alors la seule formation me permettant de concilier les matières juridiques, comptables et financières”

 

 

Julien (promotion 2004),

avocat chez Clifford Chance LLP à Paris

“Persuadé qu’un bon avocat d’affaires doit maitriser aussi bien les aspects juridiques que financiers, j’avais comme objectif de compléter ma formation en droit par des notions comptables et financières.

Le Master Droit et Ingénierie Financière était alors la seule formation me permettant de concilier les matières juridiques, comptables et financières.
Si bien qu’à l’issue de mes deux années de formation (M1 et M2), j’ai pu intégrer un autre M2 purement financier aux côtés d’étudiants en économie et gestion, constatant ainsi

 

la qualité des enseignements reçus au sein du Master Droit et Ingénierie Financière.

Voilà plus de six années que j’exerce en qualité d’avocat dans un cabinet anglo-saxon à Paris, travaillant essentiellement pour une clientèle internationale sur des opérations de fusion-acquisition. Les compétences comptables et financières acquises au sein du Master Droit et Ingénierie Financière sont une véritable valeur ajoutée à mon travail d’avocat et sont particulièrement utiles pour le type de transactions sur lequel je travaille au quotidien.”

 

“Totalement épanoui dans mon travail, l’expérience acquise au cours de mes différents stages a été décisive (...)”

 

 

Pierre (promotion 2011),

legal counsel, Ralph Lauren EMEA, Genève

“Après l’obtention d’un baccalauréat américain, j’ai entamé des études de Droit avec l’ambition de travailler dans un univers international.

Le programme des masters 1 & 2 Droit et Ingénierie Financière m’a séduit en ce qu’il a pour particularité d’offrir à ses étudiants deux périodes obligatoires de stage qui m’ont permis de découvrir tour à tour les professions d’avocat et de juriste d’entreprise.

Titulaire du CAPA, j’ai néanmoins choisi d’intégrer le

département juridique du groupe Ralph Lauren où je suis membre de l’équipe real estate EMEA qui est en charge de la négociation et de l’administration des baux de l’ensemble des boutiques, magasins d’usines et locaux à usage de bureaux dont le groupe est preneur en Europe, Afrique et au Moyen-Orient.
Totalement épanoui dans mon travail, l’expérience acquise au cours de mes différents stages a été décisive dans l’orientation que j’ai décidé de donner à ma carrière à l’issue de mes études”